Puy du Fou : quelles sont les attractions à ne surtout pas rater ?

Situé dans le département de la vendée, le parc attraction du puy du fou diffère des parcs classiques, par les types d’attractions qu’il propose. Vivez un autre type d’expérience tout aussi excitante, avec la cinescénie. Ce sont plusieurs dizaines de spectacles qui vous y sont proposés, tous vous invitant à voyager à travers différentes époques de l’histoire du monde, pour vivre des aventures uniques et inoubliables. Vous serez aussi invité à découvrir le Grand Parc du Puy du Fou, qui reprend des éléments historiques de l’histoire de la région et les adeptes en spectacle, mettant en scène différents animaux dressés et des effets spéciaux et pyrotechniques. Avant de passer à la billeterie du parc, voici un guide des meilleures attractions.

L’origine du Puy du Fou

L’origine du Puy du fou est un spectacle imaginé et écrit par Philippe De Villiers (fondateur du parc), sur les ruines d’un château vendéen, un lieu magique qui l’inspira énormément. Durant 1 h 30 de pur bonheur, vous assisterez à une prestation grandiose, mettant en scène 2 000 figurants et leurs 24 000 costumes, dans un décor qui n’arrête pas de changer au gré des lumières et des lasers. Les différents tableaux retracent ainsi l’histoire de la Vendée, des joutes médiévales au bourg 1900, en passant par la Renaissance, les guerres de région et la Révolution, où s’est déroulée l’extermination de la Vendée par une République sans pitié pour ses opposants.

Pendant toute la durée du spectacle, vous serez ébahi à chaque nouvelle scène et les différentes animations, avec le déferlement de couleurs, de lumières, de son de vie. Les innovations technologiques utilisées telles que ces visages géants qui apparaissent dans la nuit pour nous parler avec pour seul support des gouttes d’eau ou encore le ballet de drones, laissent sans voix, même si l’histoire racontée s’oriente vers les moments tragiques de la Vendée, avec un enchaînement de drames humains donnant une coloration larmoyante au tout.

Le signe du triomphe

Dans un stadium gallo-romain de plus de 6 000 places, vous assisterez à une retranscription spéciale des jeux du cirque de l’époque de l’Empire romain. Dans l’arène, une troupe de Gaulois se battent pour leur vie, aidée par Damien, un courageux soldat romain ayant rejoint leur cause. La période choisie est très intéressante, de même que les personnages. Le coup de cœur va pour les fauves (lions blanc, lionnes, tigre,…), qui pénètrent dans l’arène avec un tel charisme, qu’une tension et une fascination s’installent en même temps dans les lieux. Vous apprécierez aussi les courses de quadriges, les combats de gladiateurs, le défilé de l’Empire et autres.

Le Bal des oiseaux fantômes

Dans ce spectacle qui se passe sur les ruines du tout premier donjon, aigles, vautours, hiboux et faucons, déploient leurs ailes dans un ballet à la fois majestueux et inquiétant. Ce sont au total, 150 oiseaux qui vous proposent une présentation impressionnante. Un véritable ballet à plume avec certains oiseaux faisant parfois jusqu’à 3 mètres d’envergure, qui viennent passer aux plus proches des cheveux des quelques-uns des 3 000 spectateurs assis en tribunes ou encore un impressionnant aigle royal qui fonce sur sa proie en passant à 30 m de hauteur. Cela dure 30 min environ.