La Corse et sa gastronomie à découvrir

La Corse est une région visitée par des milliers de touristes chaque année, et ce pour plusieurs raisons. C’est avant tout un bout de la France qu’on ne connaît pas forcément très bien malgré sa proximité avec la partie continentale du pays. Cela attire donc les curieux qui souhaitent un peu plus découvrir cette île si proche d’eux. C’est aussi une terre où la nature est plus imposante, moins troublée par le rythme de vie des citadins, les immeubles, les nuisances sonores. Les collines sont vertes et très peu parsemées d’habitations, les plages sont nombreuses et longent l’île, l’eau y est très agréable, chaude et claire, laissant le champ libre aux amateurs de sports aquatiques, les passionnés de plongée, les amateurs de fonds marins ou bien ceux qui veulent profiter d’une après-midi au soleil. La météo est des plus agréables tout au long de l’année, et l’accueil est de qualité. Il y a aussi la gastronomie, la diversité des mets, témoin d’un apport culturel fort, chargé d’histoire et d’authenticité, avec des plats typiques, traditionnels, qui plaisent beaucoup à ceux qui viennent les découvrir pendant leurs vacances, tant ils sont à la fois si proches de nos habitudes et aussi très propres à l’île de Beauté.

Ces produits gastronomiques incontournables

Ajaccio, Bastia, Porto-Vecchio, Bonifacio, Figari, … S’il est impossible de citer tous les beaux endroits en Corse, c’est tout aussi complexe de quantifier tous les plats et produits locaux qui séduisent chaque année un très grand nombre de visiteurs. L’île est mondialement connue pour ses fromages, sa charcuterie, ses vins, ses plats et ses pâtisseries. Les fromages les plus connus sont le brocciu (chèvre ou brebis, que l’on consomme par exemple avec une soupe ou bien frais sur du pain en fin de repas) et le cabrettu (lait de chevreau, fromage plus sec avec plus de caractère). La charcuterie se rapproche beaucoup du voisin italien, que l’on aperçoit des îles Lavezzi au sud (on peut y voir la Sardaigne), et l’on retrouve donc de la coppa. Mais il y a aussi le lonzu (plus fort en bouche parce que poivré) et surtout le figatellu, qui est un plat très connu, une saucisse fraiche qu’il faut faire griller. À cela se rajoute les vins AOP de toutes les villes de l’île, les canistrelli (biscuits secs), le miel (Mele di Corsica), le civet de sanglier, les pâtes…

Découvrir la gastronomie Corse avec les restaurants

Les hôtels et restaurants sont un excellent moyen pour se forger un avis sur ladite gastronomie corse. De plus il en existe de plusieurs sortes, allant des plus typiques et traditionnels aux hôtels plus haut de gamme. Vous trouverez par exemple des petits restaurants plus confidentiels sur les hauteurs de certaines villes, puis des lieux plus atypiques au bord des plages, ou encore dans le centre de quelques villages traditionnels, tout comme vous pouvez déjeuner près d’un port dans un restaurant orienté vers la gastronomie maritime. Il existe une multitude de restaurants et gîtes qui accueillent les vacanciers tout au long de l’année. Certains sites peuvent vous aiguiller si jamais vous avez besoin de trouver des avis sur un hôtel à Bastia par exemple.